Lundi 23 Octobre 2017

Mis à jour le Lun. 23 Oct. 2017 à 09:43

Retour H.P. Blavatsky Articles H.P. Blavatsky Le thème de la Nature dans la Théosophie

Le thème de la Nature dans la Théosophie

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

Le côté occulte de la nature
« On peut dire que le but de cet ouvrage est : de montrer que la Nature n’est pas « un agrégat fortuit d’atomes » et d’assigner à l’homme sa véritable place dans le schéma de l’Univers ; de sauver de la dégradation les vérités archaïques qui sont à la base des religions et de révéler, dans la mesure du possible, l’unité fondamentale d’où elles ont émané ; finalement, montrer que le côté occulte de la Nature n’a jamais été approché par la science de la civilisation moderne ». H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, p. viii (traduction).

Toute la nature est un lieu consacré
« Chaque corps céleste est le temple d’un dieu, et tous ces dieux sont eux-mêmes les temples de Dieu, le « Non-Esprit » Inconnaissable. Il n’y a rien de profane dans l’Univers. Toute la Nature est un lieu consacré, et comme le dit Young : « Chacune de ces Étoiles et une maison de piété ». ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, pp. 274, 277/8 (traduction).

L’unité fondamentale de la vie – toute la nature est sensible
« L’unité radicale de l’essence ultime de chaque partie constituante des composants de la Nature – de l’Étoile à l’Atome du minéral, du plus haut Dhyan Chohan [Archange] à la plus petite infusoire, dans la pleine acceptation du terme, et qu’il concerne les mondes spirituels, intellectuels ou physiques – ceci est la loi fondamentale de la Science Occulte ». ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, p. 120.
« C'est de l'acceptation ou du rejet de la théorie de l'Unité de tout dans la Nature, dans son Essence ultime, que dépend principalement la croyance, ou l'incrédulité, en ce qui concerne l'existence, autour de nous, d'autres êtres conscients que les Esprits des Morts. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, p. 276, (Cahier Théosophique, n°173, p. 17).

La loi d’évolution
« Que l’homme naisse à partir d’une cellule comme les autres animaux et se développe « en passant par des stades dont on ne distingue pas la différence par rapport à celui du poisson, du reptile, et du mammifère jusqu’à ce que l’embryon atteigne un développement hautement spécialisé dans le quadrupède et pour finir dans le type humain », est un axiome occulte vieux de milliers d’années. L’axiome cabaliste « une pierre devient une plante, une plante une bête, une bête un homme, un homme un Dieu » est vrai à travers tous les âges ». ― H.P. Blavatsky, Isis Unveiled, II, p. 258 (traduction).
« Ainsi, le cabaliste affirme correctement qu’un « HOMME devient une pierre, une plante, un animal, un homme, un Esprit et à la fin un Dieu. Accomplissant ainsi son cycle ou circuit et retournant au point d’où il est parti en tant qu’HOMME céleste ». Mais cet « Homme » est la Monade divine, et non l’Entité pensante, et encore moins son corps physique. » ― H.P. Blavatsky, Isis Unveiled, II, p. 186 (traduction).
« L'Univers est élaboré et guidé de l'intérieur vers l'extérieur. Il en est en bas comme en haut, sur la terre comme dans le ciel, et l'homme, microcosme et copie miniature du macrocosme, est le témoin vivant de cette Loi Universelle et de son mode d'action. Nous voyons que chaque mouvement, chaque acte, ou geste, manifesté extérieurement, qu'il soit volontaire ou machinal, organique ou mental, est produit et précédé, intérieurement, par un sentiment ou une émotion, une volonté ou volition, et une pensée ou intelligence. De même qu'aucun mouvement ou changement externe, lorsqu'il est normal, ne peut se produire dans le corps extérieur de l'homme sans être provoqué par une impulsion intérieure donnée par l'une des trois fonctions dont nous venons de parler, de même en est-il pour l'Univers externe ou manifesté. Le Kosmos entier est guidé, contrôlé et animé par une série presque infinie de Hiérarchies d'Êtres sensibles, ayant, chacune, une mission à remplir et qui - quel que soit le nom que nous leur donnions, que nous les appelions Dhyân-Chôhan ou Anges - sont des « Messagers » [Messager est le sens du mot grec rendu par « ange ».] uniquement en ce sens qu'ils sont les agents des Lois de karma et du cosmos. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, p. 276, (Cahier Théosophique, n°173, pp. 13/4).

Coopérer avec la nature
« La « Nature », en tant que Pouvoir d’évolution du physique, n’aurait jamais pu développer l’intelligence sans aide – elle ne peut que créer des « formes dépourvues de sens, » comme nous le verrons dans notre « ANTHROPOGÉNÈSE ». Les « Monades lunaires » ne pouvent progresser, car elles n’ont pas suffisamment de prise avec [le corps] que la Nature avait créé, pour permettre d’accumuler de l’expérience à travers elle. Ce sont les Manasa-Dhyanis [Anges Solaires détenteurs du Feu Divin] qui ont comblé le vide, et qui représentent le pouvoir de l’évolution en rapport avec l’intelligence et le Mental, le lien entre l’« Esprit » et la « Matière » – durant la présente Ronde. […]
« La tentative [de la Nature non aidée] fut encore un échec. C’est l’allégorie de la vanité de la nature physique non aidée dans ses tentatives de produire ne serait-ce qu’un animal parfait – et encore moins un homme. Car les « Pères », les Anges inférieurs, sont tous des Esprits-de-la-Nature, comme les Élémentaux supérieurs qui possèdent une intelligence propre, mais qui n’est pas suffisante pour produire un homme PENSANT. Il fallait le « Feu Vivant », ce feu qui donne au mental humain sa capacité de perception de soi, et de soi-conscience, ou le « Manas ». » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, I, p. 181-2, et II, p. 102 (traduction).
« Sur ce plan, il existe une loi étrange de la Nature selon laquelle, pour ainsi dire, la Nature (Spirituelle) supérieure est asservie à l’inférieur. À moins que l’Ego ne prenne refuge dans l’Atman, le TOUT-ESPRIT, et se fonde entièrement dans son essence, l’Ego personnel pourra le provoquer jusqu’à l’ultime fin amère. Ceci ne peut être complètement compris que si l’étudiant est familiarisé avec le mystère de l’évolution, qui procède selon trois lignes [d’évolution] – spirituelle, psychique et physique. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, II, p. 109 (traduction).
« Les cycles de Matière seront suivis de Cycles de Spiritualité et de développement complet du mental. Selon la loi du parallélisme entre l’histoire et les races, la majorité de la future humanité sera composée de glorieux Adeptes. L’humanité est l’enfant de la Destinée cyclique, et aucune de ses Unités ne peut échapper à sa mission inconsciente, ou se libérer de la charge d’avoir à travailler en coopération avec la nature. Ainsi l’humanité, race après race, accomplit son nécessaire pèlerinage cyclique. Les climats changeront, et ils ont déjà commencé à le faire, chaque année tropicale, année après année, passant d’une sous-race à l’autre, seulement pour engendrer une race supérieures sur le cycle ascendant ; quand une série de groupes moins favorisés – les échecs de la nature – comme quelques individus humains, s’évanouiront de la famille humaine sans laisser de trace derrière eux.
« Tel est le cours de la Nature sous la LOI DE KARMA : une Nature toujours présente et toujours en devenir. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, II, p. 446 (traduction).
« Dieu est lumière et Satan les ténèbres ou l’ombre nécessaire à son expression, et sans lesquels la pure lumière serait invisible et incompréhensible. « Pour les initiés, » dit Eliphas Levis, « le diable n’est pas une personne mais une Force créatrices pour le Bien comme pour le Mal ». Les Initiés représentaient cette Force, qui préside à la génération physique, sous la forme mystérieuse du Dieu Pan – ou de la Nature. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, II, p. 510 (traduction).
« Le nombre [sept] est intimement lié à la lune, dont l’influence occulte se manifeste toujours en périodes septuples. C’est la lune qui est le guide du côté occulte de la nature terrestre, tandiq que le Soleil est le régulateur et le facteur de la vie manifestée ; (voyez aussi la Volume I, Partie II), et cette vérité a toujours été évidente aux Voyants et aux adeptes. Jacob Bœhme, en insistant sur la doctrine fondamentale des sept propriétés de l’éternelle mère Nature, prouva qu’il était bien un grand Occultiste. ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, II, p. 595 (traduction).

La religion de la nature
« Aucune doctrine humaine, aucune croyance, aussi sanctifiée soit-elle par la tradition et l’antiquité, n’est comparable par son sacré à la religion de la Nature. La Clef de la Sagesse qui déverrouille les portes massives conduisant à l’arcane de ses sanctuaires les plus cachés, ne peuvent être trouvés qu’en son sein. […] Là repose le cœur de la nature, ce sanctuaire d’où sont issues les premières races Humaines, et qui est le berceau de l’homme physique. » ― H.P. Blavatsky, The Secret Doctrine, II, p. 797 (traduction).

La Fraternité est un fait dans la Nature
« La Fraternité Universelle n'est pas une simple théorie. Elle est un fait, un fait vivant, toujours présent, auquel nulle nation ne peut espérer se soustraire, auquel nul homme ne peut échapper, et celui qui la viole, viole une loi, viole la plus grande loi de la nature; elle réagira sur lui, le faisant souffrir. […] Sur n'importe quel plan, le plan du mental aussi bien que le plan du corps, le plan des émotions, de l'esprit, etc... nous sommes tous unis, et c'est un fait auquel nous ne pouvons échapper. […] Ainsi donc nous insistons : la Fraternité Universelle est un fait dans la nature. Elle est un fait dans l'aspect le plus inférieur de la nature ; dans le règne animal, dans le règne végétal et dans le règne minéral. Nous sommes tous des atomes, obéissant ensemble à la loi. Le fait de la nier n'est pas une preuve contradictoire. […] Il dit que tous les malheurs du monde disparaîtraient instantanément, si les hommes voulaient bien faire seulement le quart de ce qu'ils peuvent et doivent faire. Ce n'est pas Dieu qui vous condamne à la mort ou à la misère. C'est vous-mêmes. » ― W.Q. Judge, « La Fraternité est un fait dans la Nature » (Cahier Théosophique n°92).

top-iconRetour en Hauttop-icon