Lundi 23 Octobre 2017

Mis à jour le Lun. 23 Oct. 2017 à 09:43

Retour Glossaire

Glossaire des termes Théosophiques

Il y a 400 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
Terme Définition
Gautama

(Sanskrit ; Bouddhisme) - Nom usité en Inde. C'est celui du prince de Kapilavastu, fils de Shuddhodana, roi des Shâkya, qui régnait sur un petit territoire aux frontières du Népal : né au 7ème siècle av. J.-C., il est appelé maintenant le « Sauveur du monde ». Gautama (écrit parfois Gotama) était le nom sacerdotal de la famille des Shâkya. Simple mortel par sa naissance, ce prince s'éleva au rang d'un Bouddha, par son propre mérite personnel et sans aide. Un homme, mais, en vérité, au-dessus de n'importe quel Dieu ! [Glos. Clef de la Th.]

Gelugpa

[dGelupgs-pa] (tibétain ; Bouddhisme) - L'École des « Vertueux », fondée par le grand réformateur du lamaïsme, Tsongkhapa (1357-1419). Cet Ordre, dit des « bonnets jaunes » (appelé aussi en Occident l'Église Jaune), exerçait la domination spirituelle et temporelle au Tibet, jusqu'à l'invasion de ce pays par la Chine. [Glos. Voix du Silence]

Gnose

(grec : gnôsis). Littéralement : connaissance. Terme technique employé par les Écoles de philosophie religieuse, avant et pendant les premiers siècles de ce que l'on appelle le christianisme, pour désigner l'objet de leur quête. Cette connaissance spirituelle et sacrée — la gupta-vidyâ des hindous — ne pouvait être obtenue que par l'Initiation aux Mystères Spirituels, dont les cérémonies des « Mystères » étaient une représentation. [Glos. Clef de la Th.]

Gnostiques

Philosophes qui formulèrent et enseignèrent la Gnose, ou connaissance. Ils furent florissants pendant les trois premiers siècles de l'ère chrétienne. Parmi les plus éminents, on peut compter Valentin, Basilide, Marcion, Simon le magicien, etc. [Glos. Clef de la Th.]

Grand Âge

Les Anciens mentionnèrent plusieurs « Grands Âges ». Celui de l'Inde embrasse tout le Mahâmanvantara, l'Âge de Brahmâ, dont chaque Jour représente le Cycle de Vie d'une Chaîne [planétaire], c'est-à-dire une période de 7 Rondes (voir l'ouvrage de Sinnett, Le Bouddhisme ésotérique [et surtout la Doctrine Secrète de Mme Blavatsky]). Ainsi, un « Jour » et une « Nuit de Brahmâ » — un manvantara et un pralaya — s'étendent sur 8.640.000.000 ans [terrestres], un âge englobant une période de 311.040.000.000.000 ans; après quoi, le pralaya de l'univers, ou sa dissolution, devient universel. Chez les Égyptiens et les Grecs, le « Grand Âge » ne recouvrait que l'année tropique, ou sidérale, de 25.868 ans. Sur l'Âge complet — celui des dieux — ils ne disaient rien, vu que c'était une question qui ne devait être discutée et divulguée que dans les Mystères, et pendant les cérémonies d'Initiation. Le « Grand Âge » des Chaldéens était le même, calculé en chiffres, que celui des hindous. [Glos. Clef de la Th.]

Guhya-vidya

Guhya-vidyâ : (Sanskrit). La connaissance secrète des mantrams mystiques. [Glos. Clef de la Th.]

Gupta-vidya

Gupta-vidyâ : (Sanskrit). Même sens que guhya-vidyâ. Science, connaissance ésotérique ou secrète. [Glos. Clef de la Th.]

Guru

(Sanskrit ; Hindouisme) - Vénérable, respectable : d'où l'application du mot aux parents, et particulièrement au maître spirituel, qui conduira le disciple à la seconde naissance. [Glos. Voix du Silence]

Gygès

(grec) - L'anneau de Gygès est devenu une métaphore fameuse dans la littérature européenne. Gygès était un Lydien qui, après avoir tué le roi Candaule, épousa sa veuve. Platon nous informe que Gygès descendit un jour dans un gouffre ouvert dans la terre et y découvrit un cheval de bronze : dans son flanc ouvert se trouvait un squelette d'homme de stature gigantesque qui portait au doigt un anneau de bronze. Mis au doigt de Gygès, cet anneau le rendit invisible. [Glos. Clef de la Th.]

Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z