Lundi 23 Octobre 2017

Mis à jour le Lun. 23 Oct. 2017 à 09:43

Retour Cœur de la Théosophie Les cycles - Enseignements essentiels de la Théosophie

Les cycles - Enseignements essentiels de la Théosophie

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

Une proposition fondamentale de la Théosophie
L'universalité de la loi cyclique, dominant tous les phénomènes du macrocosme et du microcosme, a été affirmée comme une proposition fondamentale de la doctrine théosophique présentée par Mme Blavatsky, dans son œuvre où elle évoque toute une gamme de cycles et de rythmes, connus ou secrets, qui se succèdent ou se chevauchent, au fil du Jour de Brahmâ. Voici ce qu'elle écrit dans sa seconde proposition fondamentale :

« L'Éternité de l'Univers, in toto, comme un plan illimité qui est périodiquement "le champ d'innombrables Univers qui sans cesse se manifestent et disparaissent" et sont appelés "les étoiles en manifestation" et les "étincelles de l'Éternité".
« La seconde affirmation de la Doctrine Secrète est l'universalité absolue de cette loi de périodicité, de flux et de reflux, de croissance et de déclin, que les sciences physiques ont observée et enregistrée dans tous les départements de la nature. Une alternance comme celle du Jour et de la Nuit, de la Vie et de la Mort, du Sommeil et de la Veille est un fait si courant, si parfaitement universel et sans exception, qu'il est facile de comprendre que nous y voyions l'une des lois absolument fondamentales de l'univers. » — The Secret Doctrine, volume I, pages 16-17.

« Cette déclaration semble si évidente, que tout mot complémentaire relatif à son application ne paraît pas nécessaire. Cependant, comme ses applications pourront en inspirer certains, ou se révéler utiles à d'autres, on ajoutera ceci :
« Parler de « l'Éternité de l'Univers comme un plan illimité », renvoie à ce que nous appelons « l'espace » dont nous savons qu'il ne peut être conçu comme pouvant avoir un début et une fin. « Cela » est toujours, qu'il y ait des univers, des mondes, des hommes, des choses ou non. Dans cet infini prévaut une grande loi de Périodicité. Tout comme il y a le jour et la nuit, la veille et le sommeil, l'été et l'hiver, en continuelle alternance, se succédant les uns aux autres, de même en est-il des univers, et des systèmes solaires et selon un même processus, chacun étant la continuation de celui qui l'a précédé. C'est par cette Loi de Périodicité que se fait toute croissance ; c'est le processus de l'évolution. Si nous l'appliquons de façon plus large, nous pouvons voir que de même que le matin, le midi, et la nuit, sont suivis d'un nouveau matin. De même que le printemps, l'été, l'automne et l'hiver sont suivis par un printemps, de même par l'effet de cette même loi, évidente par elle-même, la naissance, la jeunesse, la maturité et la mort sont suivies d'une nouvelle naissance. S'il n'y a pas d'autre preuve aussi évidente disponible, cette loi universelle d'action montre clairement que la réincarnation est le moyen par lequel le perfectionnement humain peut se faire. En appliquant la même loi dans un sens plus large, nous pouvons voir d'abord que l'espace infini contient d'innombrables univers ; et de même que les êtres diffèrent en degré de réalisation, de même en est-il des univers ou des systèmes solaires. Ainsi, chaque système solaire est la continuation de celui qui l'a précédé, tout comme nos jours, ou nos vies, ne sont que des continuations. Plus nous recourons à cette loi, plus nous voyons son application universelle, et plus nous gagnons de perception intérieure sur la signification de la vie. Dans ce processus, toute la croissance est gouvernée par la loi des lois, la loi de Karma ; l'action et sa réaction qui suit ; ou comme il est dit de façon éthique, « ce que l'homme sème, il le récolte » [saint Paul, Épitre aux Galates, VI, 7]. Une définition concise de Karma : c'est une tendance infaillible et inflexible, à restaurer l'équilibre dans l'univers, et c'est une loi qui opère sans cesse ; une justice rigide gouverne le monde. C'est un univers de lois ; il n'est pas le fruit du hasard, ni du caprice d'un être quelconque. » [Revue Theosophy, novembre 1912]

Extraits de l'enseignement théosophique sur les cycles
Lire en annexe des extraits sur les sujets suivants :
‒ Le Cercle de l'Éternité et du Temps.
‒ La conscience illusoire du temps.
‒ Les cycles et les secrets de l'initiation.
‒ Les jours et les nuits de Brahma.
‒ Les cycles de l'homme.
‒ Le parcours du cycle du zodiaque et le cycle de l'initiation
[Lire les extraits]

top-iconRetour en Hauttop-icon